Mario Lambert échappe à la prison. Un État de droit tout croche

Mais dites, ce n’est pas Mario Lambert, cette photo !   Eh non, ça c’est Nancy Lauzon, policière au SPVM, accusée d’avoir utilisé frauduleusement un ordinateur du service. Ca vous derange ? Je trouve que Nancy fait un meilleur cliché que Mario, mais c’est que je suis hétéro:  Mario aussi a une belle gueule.  De la classe tous les deux. Dame, des policiers, on est pas dans les gangs de rue. Et  même là, il faudrait voir. Pour l’elegance, je parle…

http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201211/27/01-4598002-une-policiere-du-spvm-au-banc-des-accuses.php

Pour Monsieur Lambert, je trouve l’article de Daniel Renaud un peu flou.  Je ne le lui reproche pas, au contraire, je trouve que c’est toute l’affaire qui est un peu floue. “La Défense demandait une absolution inconditionnelle en raison du tort déjà subi par son client alors que la Couronne réclamait une peine de prison ferme variant de 6 à 12 mois. Le juge Dumais a donc tranché la poire en deux“.  “Libre avec de lourdes conditions”

Je me gratte la tête.  Est-ce qu’on vient de traiter un coupable comme un innocent ou un innocent comme un coupable?  Les policiers  infiltrant le crime…  mais le crime infiltrant toute la structure du pouvoir.  Les banquiers se conduisent comme des truands et la mafia comme des investisseurs.

Mi-innocents, tous… ou tous pourris jusqu’a la moelle ?  Et qu’est ce, de toute  façon, que la “pourriture”, qu’on dit “noble” sur les raisins et nous fait de grands vins ? Qu’est-ce que le Plan Nord, sinon une autre mot pour le bradage d’un trerritoire grand comme la France, en échange de faveurs et de pots de vins?. La ligne est devenue bien mince entre ce qui est legal et illegal… et carrément illusoire entre le moral et l’immoral.

La GRC brulait des granges pour accuser les “Separatisses’”.  Ces jours-ci, on démissionne au moment choisi  pour permettre le changement de quart chez les coquins municipaux… Alors agents doubles, agents triples…   État de droit ou État voyou ?

Vous devriez lire tous les articles de Daniel Renaud qui fait les faits divers à La Presse et le fait bien. Il est à la bonne place au bon moment, car la Commission Charboneau a donné le ton: sujourd’hui, le pouvoir est UN et c’est dans les faits divers qu’on le voit le mieux.

Pierre JC Allard


Une pensée sur “Mario Lambert échappe à la prison. Un État de droit tout croche

  • avatar
    30 novembre 2012 à 8 08 16 111611
    Permalink

    Selon l’article de Daniel Renaud, «Mario Lambert n’a pas été payé pour donner ces informations. «Cela s’est passé dans le cadre d’un échange de bons procédés avec ses sources», a dit le juge Dumais.»

    Un précédent d’apparence anodine qui peut s’avérer utile par les temps qui courent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *